(function(d, s, id){ var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) {return;} js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/en_US/sdk.js#xfbml=1&version=v2.6"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); ORGOP — Spécialiste du Management Opérationnel

Cibler

C’est pour vous emmener où ?

Obtenir le consensus sur l’insatisfaisant

LE DIAGNOSTIC

Entre les insatisfactions et les ambitions, qualifiez vos constats à l’aide d’une grille de lecture basée sur les quatre causes génériques des freins à la performance ou à l’évolution. Un doute ? Rappelez-vous Goethe : « Seul l’insatisfaisant est fécond ! »

LES CRITÈRES

Méfiez-vous de votre idée, surtout si c’est la seule que vous avez ! Prenez en compte différents points de vue pour faire vos constats en confrontant chaque frein aux composantes de vos Marchés pour consolider la collecte et pouvoir les appréhender sans à priori. Entre nous, c’est quoi le problème ? Souvent, c’est la façon de le poser…Si, si !

LA CIBLE

Définissez la cible qui répond aux constats sans le prisme de la situation actuelle pour libérer tous les champs des possibles. Vous voyez, vous vous interdisez des champs parce que vous n’avez pas la solution pour vous projeter ! Servez-vous des huit branches de votre Valeur Ajoutée pour définir cet idéal. Regardez l’histoire, la conquête d’un idéal transporte les Hommes !
2/ Construire

Construire

Comment fait-on pour y aller ?

Obtenir le consensus sur la façon de réaliser l’ambition

LES OPPORTUNITÉS

C’est sur les huit branches qu’elles ont en commun que se tendent chacun des huit fils des flux de votre valeur ajoutée entre votre situation d'aujourd'hui et votre situation idéale. Posez et traitez-y les écueils, cherchez là les solutions et saisissez les opportunités sur chacun d'eux : vous vous conduirez vers votre idéal en maîtrisant leurs interdépendances.

LE MEILLEUR CHEMIN

En posant sur les fils les échéances de vos Marchés, celles de la levée de vos écueils et celles des exigences de vos opportunités, le calendrier des tâches s’installe par évidence et vous dicte les préséances de vos devoirs de Compétences et de Moyens. C’est donc nécessairement le « meilleur » chemin !

LA DÉCLINAISON

Cette feuille de route, vous permet de décliner naturellement les objectifs «malins» de contribution respective de chacun des fils et de les décliner mécaniquement à chacun de leurs porteurs de souci. Encore un doute ? Mais une mesure, une partition déclinée pour chaque instrument et tous les orchestres de par le monde peuvent jouer de façon identique Imagine de J.Lennon : transportant, non ?
1/ Cibler
3/ Contrôler

Corriger

Comment apprendre de ce qui n'a pas été ?

Opérer les changements utiles dans ce qui avait été construit

L'écart

« Trop cher ? » dites-vous, soit : « Gardez le trop, je me contenterai du cher ! ». Ubuesques jugements de valeurs qui régissent nos échanges quotidiens quand les différences mises en évidence ne sont pas de surcroît teintées de culpabilités. Et si un écart, lui aussi « malin », n’était pas une culpabilité mais une source inestimable de progrès ?

L'apprentissage

« On ne naît ni instruit, ni musclé, disait Proudhon, on le devient si on veut !». S’il faut au cercle vertueux du mieux faire mieux cette impulsion de la motivation, il lui faut aussi des méthodes pour apprendre. Mais avant de vouloir faire mieux, pensez à faire tout le temps bien ce que vous faites bien la plupart du temps. Vous y trouverez sans doute ce dont il est besoin pour faire mieux encore.

L'expérience

Sans vouloir la dénigrer, loin s’en faut, « l’expérience n’est quand même que la lanterne portée dans le dos pour éclairer le chemin que l’on a parcouru », comme disait Lao Tseu. Quoiqu’il en soit l’expérience est individuelle alors qu’elle est utile à la collectivité. Comment capitalisez-vous et enrichissez-vous le Savoir-Faire collectif pour améliorer votre idéal ?
3/ Contrôler

Contrôler

Sommes-nous sur le bon chemin ?

Gérer les facteurs d’influence en cours de réalisation

LE CAP

Rien de plus rassurant que de croiser en descendant vers le sud un panneau indicateur qui annonce : Lyon 440 km. Tout va bien nous sommes sur la bonne route pour Marseille! Du bon sens de navigateur à consommer sans modération aux manettes des fils de votre devenir ! Avez-vous vos panneaux ou votre sextant ?

LES COURANTS

Mais êtes-vous sur le bon chemin porté par les courants favorables ou parce que vous avez ajusté votre cap en fonction des éléments ? Les données du Marché ou les conjonctures ne vous infligent-ils pas des vents contraires ? Quels signaux captez-vous: comment, trop tard ? Quels impacts, court, long terme ? Ignorer, lutter, s’adapter,… prier ?

LES AVARIES

Et voilà l’avarie qui vient tout gâcher ! Comme vous ne vous étiez pas posé la question « qu’est-ce qui peut rater ? », il n’y a pas de plan B. Comme le verre d’eau n’est pas disponible pour éteindre l’étincelle, l’incendie gagne : « au feu, les pompiers ! ». Quand vous me dites : «fais gaffe !», qu’est-ce que je dois faire concrètement ?
2/ Construire
4/ Corriger