Billets d’humeur

Les brèves de la mouette rieuse

Ce que la Vie m’a donné d’apprendre pour essayer de vivre bien se résume par chercher à me préserver de quatre risques : l’inadaptation (les dinosaures n’ont pas su !), l’incompréhension, la démobilisation et l’obsolescence (même si le trop vieux me pose un dilemme). Ces quatre clés me donnent un filtre avec lequel j’attache ma charrette à mon étoile. Vivre c’est en mouvement, plus facile pour garder son équilibre, non ? Les temps modernes nous faisaient marcher sur une terre ferme à suivre ou pas le mouvement rassurant, mais la modernité nous fait flotter sur un monde liquide où chacun doit choisir son cap et s’ajuster au gré des courants mais sans ancrage inquiétant. Je vous propose ces billets d’humeur recueillis sur le filtre, en pensant qu’ils peuvent aider à se préparer pour le monde qui vient, si ce que l’on entend, c’est déjà lui qui respire…

Quand j’étais petit, j’avais envie de grandir….
Posté le 15 octobre 2017
J’ai grandi professionnellement dans le monde de l’automobile qui sous la pression des marchés a dû apprendre et trouver des solutions pour subsister. Finalement, il a trouvé mais s’est aperçu en innovant qu’il y a encore et encore, toujours quelque (...)
Tournes-toi comme tu voudras, ton dos sera toujours derrière…
Posté le 20 septembre 2017
Il est comme cela des constats de faits qui ne souffrent d’aucune objection, sauf à vouloir user de la dictature de la pensée pour les assujettir. « Tournes-toi comme tu voudras, ton dos sera toujours derrière » ne déroge pas (...)
Regarder le monde par une autre fenêtre que la sienne
Posté le 30 juillet 2017
Comment faire autrement que de regarder le monde depuis ma fenêtre ? Depuis que je suis né, c’est par là que je le regarde et personne ne m’a montré un autre… trou. Pas même celui d’une serrure ! Certes, sous (...)
Pénélope l’avait corrigé ainsi pour le 20h de TF1…
Posté le 30 juillet 2017
Mes chers compatriotes, et surtout mes très chers sympathisants, Gilles Bouleau vient de nous le résumer, une gifle magistrale vient d’être donnée à la campagne électorale de la Droite pour la Présidence de la République et, aussi soudaine que brutale, (...)
1789… Pardon : 1989, année révolutionnaire sans bruit ?
Posté le 14 juillet 2017
L’été et la plage sont propices à la lecture et ma replongée, 25 ans plus tard, dans celle du livre d’Hervé Serieyx, le Zéro Mépris (Intereditions) me laisse un goût troublé de gâchis et d’immobilisme qui m’invite à les partager (...)
Page 2 sur 712345Dernière page »