Billets d’humeur

Les brèves de la mouette rieuse

Ce que la Vie m’a donné d’apprendre pour essayer de vivre bien se résume par chercher à me préserver de quatre risques : l’inadaptation (les dinosaures n’ont pas su !), l’incompréhension, la démobilisation et l’obsolescence (même si le trop vieux me pose un dilemme). Ces quatre clés me donnent un filtre avec lequel j’attache ma charrette à mon étoile. Vivre c’est en mouvement, plus facile pour garder son équilibre, non ? Les temps modernes nous faisaient marcher sur une terre ferme à suivre ou pas le mouvement rassurant, mais la modernité nous fait flotter sur un monde liquide où chacun doit choisir son cap et s’ajuster au gré des courants mais sans ancrage inquiétant. Je vous propose ces billets d’humeur recueillis sur le filtre, en pensant qu’ils peuvent aider à se préparer pour le monde qui vient, si ce que l’on entend, c’est déjà lui qui respire…

La Retraite déconomocratique
Posté le 19 janvier 2023
Il y a l’insatisfaisant du citoyen révolté qui défile dans la rue, de celui qui n’en pense pas moins dans sa réserve ou de celui qui se désolidarise de la cause publique en lui disant d’aller se faire pendre ailleurs (...)
Comment faire mieux pour tous en sobriété ?
Posté le 16 janvier 2023
Entre l’invective moralisatrice acharnée des militants de la décroissance et les invitations à donner envie de la transition plutôt que de la présenter comme un réquisitoire d’austérité peu engageant, je m’étais permis de renchérir l’envie par la leçon du changement (...)
L’Imaginaire Social Cacophonique
Posté le 8 décembre 2022
Le foisonnement des initiatives et des publications sur la transition écologique et les changements de paradigme qu’elle dicte, contribuent à l’émergence des tendances qui se dessinent mais aussi, à la mise en évidence des crispations qui focalisent les freins au (...)
Installer l’Autorité de décision Planétaire incontournable
Posté le 6 novembre 2022
Dans mon dernier post, j’en appelais à une autorité supranationale pour engager les changements que nous imposent les bouleversements climatiques engendrés par nos démesures. Mais en l’évoquant je posais la question de qui cela pouvait-il bien être et m’indignais, en (...)
Mon Écologie à Saisonnée !
Posté le 30 octobre 2022
Bien sûr, j’ai reconsidéré le besoin de me déplacer et j’ai réduis mes kilomètres, Bien sûr je roule à 110 ou moins sans avoir l’impression de gaspiller du temps, Bien sûr je ne me déplace plus en avion en France, (...)